MENU

+33 6 64 78 29 52

Autres photos sur demande

contact :  massagegay@free.fr

Tous les accessoires nécessaires à l'hygiène et au confort de la séance sont fournis.

savoncrin

Nous vous douchons et lavons avant et après le massage


Laissez vous aller, nous prenons tout en main durant la séance.

Pour se détendre la chaleur, celle de l'accueil, de l'environnement et de la température des lieux qui vous reçoivent sont essentielles.

Allongé sur le ventre, sur un futon, je prends contact avec la face postérieure du corps, partie plus accessible socialement. J'enduis le corps d'une huile corporelle pour permettre une plus fine perception des sensations de la peau ainsi qu'une fluidité dans mes mouvements. Ce premier contact des pieds à la tête est progressif et rythmé par la respiration.
Ce massage gay se poursuit sur la face du corps ou il est plus subtil sur le visage, la nuque, le plexus solaire et le ventre.

Après quelques étirements pour stimuler la musculature, le corps est essuyé et enveloppé d'un drap de bain chaud.





Pour masturber la prostate de votre partenaire

Il faut tout d'abord que celui-ci se mette sur le dos. On opère une fellation tout en lui léchouillant l'entrecuisse afin de le relaxer. Ensuite, délicatement, on introduit un index généreusement lubrifié, l'extrémité pointant vers le haut en direction de la queue. Bien entendu, il faut prendre son temps, surtout si le partenaire n'est pas habitué à ce genre de jeu. Vous comptez une à trois minutes en moyenne pour faire pénétrer le doigt. Une fois l'index totalement rentré, on rencontre une petite excroissance : nous y sommes. Il faut appuyer doucement dessus, tout en restant attentif aux signes de son amant.

La sensation qu'il ressent est curieuse : mélangeant souvent douleur, réflexe éjaculatoire ou urinaire, et plaisir. La nouveauté de ce plaisir est souvent déroutante. Alors il s'agit de rassurer son partenaire, de prendre son temps et d'être très tendre. On joue avec sa prostate, on fait des cercles concentriques dessus avec un ou plusieurs doigts. Vous variez les pressions, de la plus douce à la plus forte.

Là encore, tout se résume dans les réactions du partenaire. Certains acceptent des pressions puissantes ; tandis que d'autres ne tolèrent que de simples effleurages. Avec la pratique, les jeux peuvent évoluer. Et, avec un peu de chance et de doigté, vous pouvez parvenir à le faire éjaculer.





Le contexte

Le massage se déroule dans une pièce chaude et une ambiance agréable. La lumière est essentielle. Il faut proscrire tout éclairage violent. De même qu'il est conseillé d'éteindre les téléphones. Les musiques zen, planantes ou répétitives sont préférables. Pour commencer, un massage général et sensuel paraît le plus adapté. Ensuite, il s'agit d'orienter votre attention sur le sexe de votre partenaire. On prendra garde cependant à ne pas provoquer un orgasme trop rapide.

Pas de gestes brutaux, de la douceur. Celui que l'on masse s'allonge tout d'abord sur le lit : il doit respirer calmement, détendre ses muscles et se laisser aller. En résumé, il faut qu'il se donne à vous. Puis, vous devez poser vos mains sur son corps et l'enduire d'huile relaxante.

Le contact entre mains et corps ne doit absolument jamais s'interrompre. En effet, quelqu'un de tendu ne ressentira jamais certaines sensations et ne pourra pas exprimer toutes ses émotions. Quelqu'un dont la musculature est flasque demeure lui aussi limité dans la manière dont il ressent les choses. Dans son cas, il est recommandé de faire, à l'avenir, un minimum de sport.

Les techniques n'auront d'intérêt que si elles se font dans le don total de soi et le respect de l'autre. Aimer d'amour, bref, aimer son partenaire et le lui prouver, voilà ce que pourrait être un beau massage érotique.

Si les bienfaits relaxants du massage ne sont plus à prouver, son importance, lorsqu'il est pratiqué dans l'intimité du couple, est le plus souvent méconnue. Une chose est certaine : il s'agit de l'occasion d'un moment privilégié, celui d'un hymne à la sensualité des corps.
Au coeur de nos sociétés en proie au stress du quotidien, les massages traditionnels, californiens, shiatsu, tantriques et autres sont plus que jamais nécessaires. Mais bien plus qu'une parade aux tensions du vécu journalier, le massage, pratiqué, bien sûr, dans l'intimité, se révèle un moyen idéal pour explorer et découvrir le corps de son partenaire. Car s'il est vrai que le massage en couple comporte justement une dimension de partage, il permet surtout une prise de conscience de son propre corps.



La quête de soi

D'aucuns pourraient penser que les massages en couple ne sont qu'un prélude à l'acte sexuel. Or, c'est à travers ce processus ''acceptation de son propre corps qu'ils permettent l'épanouissement sexuel comme une des conséquences principales de la pratique du massage.
La pratique du massage aurait pour première visée la connaissance de son corps individuel. Ce n'est à cette condition seulement qu'il est possible d'envisager une vie sexuelle à la fois libre et épanouie.
D'un autre côté, le massage peut aider à la guérison de certains dysfonctionnements sexuels comme la frigidité, par exemple. Mais si la guérison survient effectivement, elle n'est toujours que le résultat d'une prise de conscience de soi et de son corps en général.

Se laisser aller... La plupart du temps, les partenaires sont dans l'attente de ce que l'autre désire. Ils essaient d'anticiper, de se mettre à la place de l'autre, parce qu'ils veulent lui faire plaisir. Cette démarche contribue, en fait, à créer des frustrations et à parasiter l'échange.
Par-delà les soucis de performance, il est nécessaire de s'abandonner au seul plaisir de masser l'autre et à celui d'être massé. C'est laisser la main se poser et favoriser le ressenti immédiat du partenaire. Au travers de l'acceptation de son corps, nous sommes amenés à comprendre que l'autre ne nous appartient pas, tout comme le plaisir qu'il reçoit de nous. Le partenaire amoureux ou l'être qui masse n'est en vérité que le vecteur de ce plaisir. Celui qui masse ne cherche pas une contrepartie, il s'abandonne plutôt tout entier au besoin de masser. Besoin perçu de manière intense lorsque le massage est pratiqué sans attentes, et, en conséquence, sans possibilités de frustrations. Quant à celui qui se fait masser, il doit se libérer absolument de toute culpabilité.

Le massage constitue un échange. On ne suppose pas que le massage procure à l'autre du bien-être, tout en songeant au moment où celui-ci nous le rendra. Non, l'on se plaît à masser l'autre parce que le plaisir nous transcende simultanément.



Comment masser le sexe de l'homme ?

Il s'agit de se mettre à genoux entre les jambes du partenaire couché sur le dos. On utilise tout d'abord une huile ou du lubrifiant. Puis, il faut prendre les testicules entre les mains et les faire rouler en douceur. On doit tenir la base du phallus d'une main ; tout en la serrant fermement de l'autre. Attention, il ne s'agit pas d'une masturbation : le massage doit stimuler surtout les terminaisons nerveuses situées sous la peau, afin que le cerveau éprouve de nouvelles sensations très agréables et jouissives.
On commence en bas, glisse jusqu'en haut, puis, on entreprend un mouvement de torsion circulaire en approchant du gland (comme un tir-bouchon). La méthode de base consiste à faire glisser la main le long du pénis (en le refermant lorsque l'on approche du gland et en le rouvrant lors de la descente). On tord légèrement la main tandis qu'elle descend le long du pénis, tout en faisant tourner la langue autour du gland et en accordant une attention particulière au frein. La régularité du mouvement est importante.
Le partenaire est amené plusieurs fois proche de l'orgasme puis on interrompt les mouvements pour le faire se retenir. Lorsqu'il est sur le point de jouir, par contre, ne surtout pas s'interrompre, cela est très désagréable, on garde la même cadence et technique. Pour le faire jouir plus vite, il est permis d'introduire un doigt dans son anus.



Conseils pour un massage érotique réussi :

Une ambiance propice à la détente et à la sensualité : rien ne doit venir troubler ce moment privilégié. Avant de débuter, il est nécessaire de se détendre, de respirer lentement pour libérer le corps et l'esprit. Le massage sensuel ne se résume pas, en effet, à une série de gestes mécaniques. Il faut plutôt imprégner chacun de nos actes ou caresses de sensualité.

La nécessité d'une huile ou d'un lait de massage qui rendra les caresses plus douces ; sans parler du fait que certaines senteurs ont un pouvoir aphrodisiaque.

L'atmosphère. Il est utile de faire le choix d'une lumière tamisée et de mettre de la musique relaxante.

La température. Si le masseur a trop froid ou trop chaud, il sera incapable de se détendre.

La respiration. Avant tout, les partenaires doivent respirer profondément. La respiration tantrique s'effectue par la bouche. Il s'agit d'une respiration lente qui vise à remplir et à vider les poumons. Elle permet notamment de baisser le rythme cardiaque tout en chassant le stress.
Pour commencer, le masseur s'occupera des parties du corps tels que jambes, ventre, seins et cuisses.

En quoi consiste le massage sensuel ? Il faut surtout être en harmonie avec la respiration du massé et attentif à ses moindres réactions. D'autre part, en même temps que l'on agit sur le corps d'autrui, jugement et spontanéité doivent également intervenir.
Le confort de l'amant nécessite une surface ferme quoique rembourrée. En conséquence, il vaut mieux éviter le lit dont la hauteur est en général inadaptée pour le massage ; sans oublier que l'on ne peut y exercer la pression nécessaire comme avec une table de massage, ou sur le sol si celui-ci est, bien entendu, recouvert convenablement.
Une table de massage cause moins de tension dans le dos et dans les jambes. Cependant, elle convient à partir du moment où les mains se posent naturellement à plat sur la table.

Au début, il est fort possible que le massage se pratique à même le sol. L'avantage vient surtout du fait que le partenaire aura suffisamment de place pour s'étendre.
Il faudra, bien sûr, recouvrir le sol de plusieurs couvertures ou alors d'un tapis en mousse.
Quant au confort de celui qui masse, il lui est conseillé de s'agenouiller sur une surface molle.

La personne massée ne doit pas avoir froid. Des serviettes chaudes sont ainsi étendues sur la surface de massage et sur le partenaire. Seule la partie du corps manipulée restera découverte.

Pour un massage, le mieux est de porter des vêtements amples, ou d'être parfaitement nu.



Avoir les mains chaudes avant de toucher la peau de l'amant est une nécessité. En effet, au contact de mains froides, il risque forcément d'être tendu. Le dos de celui qui masse est droit et le poids du corps utilisé afin de donner rythme et profondeur à son activité.
Avec une table de massage, il est plutôt admis de se tenir debout, jambes écartées, et de plier les genoux en même temps que l'on effectue les mouvements. Pour le travail au sol, le masseur garde les genoux ouverts.
En général, les gens préfèrent des manipulations plus ou moins fermes. Il s'agit donc de demander au receveur son avis du fait qu'il est évidemment le mieux placé pour savoir ce qu'il ressent lors du massage.
Des mouvements légers sont utilisés sur les régions osseuses ; alors que des pressions fermes sont, elles, attendues sur les grands muscles tels que les fesses.

Bruce et Rmy, masseurs gay


Le tantrisme :

D'origine indienne, le tantrisme vise à une meilleure connaissance aussi bien de soi que des autres. Le tantra représente, en effet, une philosophie dont la sexualité - que l'on peut qualifier de libre - est l'un des vecteurs.
Le Massage Tantrique ouvre la porte de notre réalité tant féminine que masculine par la (re)découverte des sensations positives du toucher. Il révèle la dimension sacrée et même magique de l'être humain. Plus exactement, il privilégie ouverture du coeur et compassion.
Finalement, le massage tantrique permet aux deux amants une vie amoureuse plus riche et une sexualité qui coule naturellement.

La libération de la kundalini, soit la force contenue vers le bas de la colonne vertébrale, nécessite un certain temps, puisqu'il s'agit de s'abandonner, de chercher, par le biais de la méditation, une parfaite plénitude. Par la découverte de son énergie corporelle et en faisant entrer cette dernière en harmonie avec celle du partenaire, l'adepte du tantra, ou tantrika, atteint une forme nouvelle de plaisir et d'échange sexuel. Pour les hommes, il s'agit surtout de dissocier plaisir et éjaculation afin de devenir, à l'instar des femmes, multi-orgasmiques. Pour les femmes, c'est la possibilité de vivre au mieux leurs orgasmes et d'expérimenter leur rôle d'initiatrices de l'amour.
Pour les deux amants, l'initiation tantrique se présente, enfin, comme une promesse de plaisir fusionné : l'homme trouve sa part de féminité ; tandis que la femme s'ouvre à sa part de masculinité.
Le tantrisme est basé essentiellement sur la circulation des énergies. En travaillant en direction des reins et du ventre, on concentre les énergies, et tout particulièrement les énergies sexuelles.

+33 6 64 78 29 52

Autres photos sur demande

contact :  massagegay@free.fr